Vous êtes ici

CROISIERE DU NORD

Portrait de Gérard Bonnet
  • Texte composé par Edith
  •  
  • Lundi 28 août

Départ de Pornic vers Piriac

7 bateaux : Ar boulig, Mora, Ancolie, Marmouset, Bleiz Mor, Tiwy et l’Adour

Temps magnifique, bonne chaleur, maillot de bain et thalasso pour certains.

Navigation à la voile en grande partie.

Belle journée.

Le soir, retrouvailles sur le port, rencontre avec Robert de Vogüé et Claire sur l’Odyssée , présentation de Sandra sur Marmouset,  briefing sur Bleiz Mor et l’Adour car trop nombreux pour 1 bateau.

 

  • Mardi 29 août

Départ de 5 bateaux pour un mouillage à Kerel sur Belle Île, Tiwy et Marmouset préférant aller à l’abri à Port Haliguen et l’Odyssée filant sur la route de Benodet.

2h de moteur, le reste à la voile sous un soleil radieux. Arrivée dans une anse très jolie et bien abritée.

Petit bain à l’arrivée dans une eau à 21°, tout est au Top.

Blablaboat pour aller au Briefing sur Ar boulig, petite émotion en voyant l’Adour partir à la dérive, récupération par Jaïk et Gérard.

Enfin, Apero et dîner dans ce site incitant au calme.

 

 

  • Mercredi 30 août

Départ de Kerel sportif pour certains :guindeaux en panne ! Ho hisse pour remonter l’ancre. Un peu de sport avant de repartir pour Port Louis.

Froid, pluie, mer chahutée, vent dans le nez, tout pour plaire. Le bateau est difficile à tenir, le pilote ne tient pas la route.

Au bout de 2 heures, n’arrivant pas à rester sur la bonne route, on se met au moteur

Apparemment nous avons tous pris les mêmes options SAUF Mora et Tiwy qui ont pris leur pied toute la journée à la voile ! Chapeau bas…

Briefing sur Mora et. Ancolie.

Un jour de repos s’impose à tous pour se remettre de cette journée, sauf pour Bleiz Mor qui doit réparer un problème de refroidissement du moteur.

 

Jeudi 31 août

Ouf, çà fait du bien de ne plus être secoué et de se poser.

Gérard et Alain plongent dans leur moteur, réconfort, panne diagnostiquée, réparation possible.

Les autres équipages en profitent pour ranger, laver, faire les courses, etc…

Le soir, Apero sur l’Adour pour l’anniversaire de Jaïk. A 15 dans le cockpit nous battons un record ! Puis nous décidons d’aller diner ensembre sur le port, au bout du ponton.

Belle ambiance et très bon repas. A la fin, surprise pour Jaïk et moi, les baroudeurs nous l’offrent à l’occasion de l’anniversaire de Jaïk. Les coquins.

MERCI à vous tous.

 

  • Vendredi 1er septembre

Départ de Port Louis à 9h pour Concarneau

Folle journée avec un vent fou, qui tourne dans tous les sens, nous faisant nous croiser, partir au large, revenir à la côte, nous séparer, nous retrouver, les uns à la voile, les autres au moteur, bref une navigation désordonnée.

Arrivés à Concarneau, tous présents, bien fatigués mis contents. Une bonne douche (étroite) et çà repart.

Pas de briefing, il est trop tard. Nous verrons demain matin car nous ne partirons pas très tôt vue la météo des jours à venir.

Le Raz de Sein semble compromis.

 

  • Samedi 2 septembre

Au fur et à mesure que les baroudeurs se réveillent, le briefing se fait sur le ponton, de bateau en bateau. Nous décidons d’aller à Loctudy, Marmouset et Ancolie en passant par les Glenans, Arboulig, Mora, Bleiz Mor et l’Adour partiront dans l’après midi, Tiwy choisit de rester à Concarneau.

« Petit » apéro sur l’Adour, déjeuner, sieste des skippers et nous partons en abandonnant Philippe et Matty.

Courte navigation très sympa sous un ciel clément qui n’annonce pas vraiment le coup de vent attendu.

A Loctudy, briefing sur Marmouset. :le coup de vent s’annonce moins violent que prévu, mais nous resterons là car les fortes pluies sont maintenues.

Bonne journée pour tous les équipages. . . 

au large de concarneau

 

Dimanche 3 Septembre

Escale pluvieuse à Loctudy

loctudy

Café commun amoureusement préparé par Marie Claire.

Briefing sur Bleiz Mor

  • Lundi 4 septembre

Après une longue journée dans le port de Loctudy où nous avon eu le temps de découvrir une jolie petite ville bretonne, nous nous sommes réveillés sous un ciel gris à pleurer ! Mais, comme dit Danièle (Ancolie) le bleu existe toujours !!! Nous en avons un petit carré dans le ciel…

Nous prenons le temps de déjeuner et partons à 13h, sous un soleil qui nous accompagnera sur les 11 miles que nous avons à parcourir.

Promenade sympa, à la voile pour certains, au moteur pour les autres.

Arrives à Port la Forêt-Fouesnant le ciel noircit et le vent souffle à nouveau.

Marmouset est parti de son côté à Concarneau  pour permettre à son équipier, Pierre, de rentrer à Pornic.

Briefing sur Ancolie où la discussion s’anime. Pierre et Danièle en ont assez de ce cabotage et préfèrent rentrer eux aussi à Pornic.

Les autres décidons de faire un peu de tourisme dans ce si bel endroit.

 

  • Mardi 5 septembre

Petit réveil tranquille avec quelques rafales de vent et un ciel…..gris.

Le soleil nous est annoncé pour l’après midi.

Ancolie est déjà parti, Marmouset arrive en fin de matinée.

Nous sommes toujours 6 bateaux mais nous avons perdu 2 Pierre (s).

Très vite nous rétablissons l’équilibre en prévoyant 2 diners pour ce soir.

Ancolie est arrivé à Groix vers 15 h : tout va bien. 

 

  • Mercredi. 6 septembre

Ce matin départ de Port La foret,  à 9h, de Mora, suivi d’Ar boulig puis de Tiwy, Marmouset, Bleiz Mor et l’Adour, par ordre de hauteur de quille compte tenu de la marée.

 

Navigation très agréable en direction de Belon.

Arrivée vers 15h dans un site très beau,  lui aussi. Nous sommes sur la rivière du Belon, à un mill e de son embouchure, bien à l’abri. Nous sommes à couple sur des « tonnes ». Amarrage un peu acrobatique en raison du courant. Mais grâce à Jacques qui, le premier, a mis son Dingy à l’eau, nous sommes tous bien solidaires.

Vers 17h00, commence la valse des Dingy…

Nous allons explorer ce site très agréable et calme, à la recherche d’huîtres de Belon. La mission étant accomplie, nous regagnent nos bateaux respectifs pour ouvrir nos huîtres puis Dingy à nouveau pour aller au briefing sur Ar boulig.

Pendant ce temps, Tiwy a rejoint  Port Louis car Philippe ne souhaitait pas faire de mouillage.

Nous les retrouverons sans doute demain.

Belle journée pour les Baroudeurs bien qu’un peu grise.

 

  • Jeudi 7 septembre

Ouvrant un œil vers 8h, nous avons la surprise de voir que la première tonne est vide ! Ses occupants avaient besoin de profondeur pour quitter cet endroit si calme.

Avec Marmouset et Bleiz Mor, nous appareillons tranquillement et regagnons l’océan en direction de Groix, prochain refuge pendant le coup de vent suivant…

Belle journée de navigation. L’Adour fait durer le plaisir en faisant le tour de l’île.

En arrivant à Port Tudy , nous retrouvons les Baroudeurs.

Breefing  puis dîner sur Mora,  Joël et Catherine nous quittant pour 3 jours.

Grande discussion pour savoir si l’on reste à Groix ou si l’on va à Lorient. Groix l’emporte finalement et nous nous préparons à supporter le mieux possible cette attente.

Elle durera 2 jours pendant lesquels nous faisons des promenades pour les uns, des randonnées pour d’autres ou de la lecture.

 

  • Vendredi 8 et samedi 9 septembre

Mora file vers Lorient.

Activités diverses sur cette belle île de Groix pour les autres.

Mais samedi soir, Ar boulig ne semble pas très chaud pour reprendre la navigation tandis que les autres ont des fourmis dans les voiles…

Nous nous séparerons donc.

 

  • Dimanche 10 septembre

Ar Boulig rejoint Tiwy à Lorient.

Marmouset, Bleiz Mor et l’Adour reprennent la mer, direction Le Crouesty où nous pourrons nous abriter du coup de vent de lundi !

Eh oui, encore un !

Nous partons à 9h pour ne pas arriver trop tôt à la Teignouse, et pas trop tard car le vent se lève.

Finalement, nous arriverons trop tôt à la Teignouse, à 6nds de moyenne avec des creux de 2 à 3 m ( ?) Grosse pensée pour Michel et Sandra qui doivent être bien chahutés.

Contents d’arriver, juste après Bleiz Mor, nous prenons la dernière place sur catway. Du coup, quand Marmouset arrive, il se faufile entre l’Adour et un autre voilier. Le voilà à l’abri.

Breafing sur l’Adour : une fenêtre est ouverte mardi, ensuite il faudra attendre vendredi. Marmouset et Bleiz Mor optent pour faire étape à la Turballe, l’Adour décide de rentrer à Pornic directement.

 

  • Lundi 11 septembre

Break au Crouesty dans le bruit assourdissant du vent dans les gréements, une bonne balade sur le chemin côtier nous repose.

Quel temps, quand même ! Marcher  pour se reposer !!! 

           Mardi 12 septembre

L'Adour part aux aurores en direction de Pornic qu'il atteint vers 16h30.

Marmouset et Bleiz Mor rejoignenrapidement La Turballe sur un bord par belle mer.

Ar Boulig, Tiwy et Mora poursuivent leur séjour à Lorient.

         Mercredi 13 et Jeudi 14 septembre.

Marmouset et Bleiz Mor restent à l'abri à La Turballe. Les vent jusqu'à 40 noeuds dans la nuit de Mercredi à jeudi rendent la nuit particulièrement agitée.

Ar Boulig, Tiwy et Mora poursuivent leur séjour à Lorient.....

        Vendredi 15 septembre.

Départ à 8h30 pour Marmouset et Bleiz Mor. Beau temps et belle mer et, très surprenant, pétole pendant 1 heure au passage de l'estuaire de la Loire. Arrivée à pornic vers 15h30 accueillis par Jaik, Edith et Pierre.

Ar Boulig, Tiwy et Mora descendent vers Port Haliguen.

Gallerie: 
Loctudy
au large de concarneau
loctudy