Vous êtes ici

Vers Marennes

Portrait de Michel Raveneau

 Lundi 3 septembre

Ancolie III, l’Adour, Bleiz Mor, et Marmouset sont heureux de se retrouver à 8h45 en bout de ponton C pour entériner le départ vers Port Joinville à 9h, nous avons le plaisir d’avoir du soleil et du portant, Marmouset envoie son spi asymétrique, les autres bateaux un peu plus   pour en faire de même c’est une flotte bariolée qui passe la grise et Réaumur. Vers 13h nous avons la surprise de croiser Tiwy qui vient de Yeu et fait route vers Pornic en tirant de grand bords. Arrivée à Port Joinville vers 16h15 à la queue leu-leu au ponton A. Briefing sur Marmouset à 19h30 arrivée de la Charlotte partie à 9h d’Arzal une belle navigation de 55 miles pour Gérard et Colette. Bleiz Mor nous annonce un petit problème d’enrouleur et se pose la question du lendemain que faire ?

 

Mardi 4 septembre.                                                                      Ancolie III

Bleiz Mor est indécis, nous l’aidons au diagnostic démontage partiel du tambour d’enrouleur, pendant le démontage une avalanche de billes, les butées à billes sont hs tournée des réparateurs potentiels. Finalement pas de réparation possible sur place. Gérard pense rentrer à Pornic, avec Alain ils remontent le tambour avec une bonne dose de W40 remise en place de leur voile d’avant et essai d’enroulement, miracle l’enrouleur fonctionne la croisière continue vers Les Sables.  Entre temps le gros de la flotte avait appareillé, faut départ pour La Charlotte demi-tour un problème de drisse de grand-voile L’Adour le suit pour un coup de main. Une belle navigation au portant avec un peu de moteur en fin de matinée arrivée vers 17h un peu plus tard pour Bleiz Mor mais satisfait de continuer l’aventure. Ar Boulig est arrivé à Port Joinville et fera une journée de récupération Marie Claire a besoin de récupérer un peu. Ce soir Ancolie nous reçoit pour le briefing

                                                                                     

 

Mercredi 5 septembre,

Grosse déception le port de Jards sur mer ne veux plus nous recevoir, le tirant d'eau d'Ancolie est trop important l'employer du port ne veux pas prendre la responsabilité. La décision est prise nous irons à Ars en Ré, départ immédiat pour arriver a marée haute à 10h tous les bateaux sont en mer un bon vent de travers nous emmène bon train vers Ars, L'Adour se risque et déroule sont geneker pour le rentrer à l'arrivée nous naviguons tous les uns près des autres étalés sur environs 2 miles. Une magnifique navigation sur une mer presque plate les bateaux glissaient et gémissaient de plaisir. Nous arrivons devant le chenal d'Ars vers 14h, le chenal est long comme un jour sans fin 45 mn après nous somme amarrés.

Ce soir c’est La Charlotte qui nous reçois pour le briefing, demain ils nous quittent pour remonter vers le nord, Ar Boulig à port Joinville doit demain rejoindre les Sables.

Bleiz Mor La Charlotte L'Adour Ancolie      

 

                                                         Un fier régatier L'Adour

 

Jeudi 6 septembre.

Départ vers 13h, 13h30 pour le dernier en direction de La Rochelle pour une flotille de 4 bateaux, vers Les Sables pour La Charlotte qui retrouvera Ar Boulig à quai Garnier aux Sables d’Olonne. Belle navigation de 5 petites heures avec vent au NNE de 8 nœuds pour passer Les Islattes. Pour finir à 15 nœuds pour affaler. Nous sommes tous au Vieux Port. Ce soir L’Adour nous accueille pour le briefing, demain nous naviguerons vers Boyard Ville que peu parmi nous ont visité.

                              

Vendredi 7 septembre.

Départ du vieux port de La Rochelle à 13h pour Marmouset suivit de près par L’Adour, Ancolie et Bleiz Mor, quelles que belles rafales à la sortie, le vent d’est se stabilise à huit neuf nœuds avec une mer belle. Nous faisons un bon 5 nœud vers Boyard ville, nous laissons le fort sur bâbord et nous visons La Perrotine et nous prenons le chenal le port est blindé nous sommes tous à couple. Nous faisons ce soir le briefing sur Bleiz Mor 

Les Baroudeurs à couple                                                                 Les Baroudeurs à couple

 

 

 

Samedi 8 septembre,

Dès que la porte du port s’ouvre ruée vers la sortie, cela rappelle le vendredi soir sortie des classes, les Baroudeurs sortent à la queue leu-leu vers La Rochelle ville, la météo nous laissait prévoir une traversée au moteur mais Eole était au rendez-vous et nous filions bon train. Aux vieux port nous sommes accueillis par Ar Boulig sur lequel nous avons fait le traditionnel briefing. Ce soir pas de on fait quoi demain et quelle heure car nous avons rendez-vous au mouillage de Trivoux à l’Île d’Aix avec les représentants de L’APP Marennes vers midi.

 

Dimanche 9 septembre.

Départ un peu précipité pour Ancolie III pour sortir du vieux port avec ses deux mètres de tirant d’eau nous le suivons une demie heure après. Peu de vent mais nous pensons avoir le temps de nous rendre à notre rendez-vous vers midi. Vers midi et quart nous mouillons à Trivoux. Nous reprenons des force avec un déjeuner et nous reprenons la mer un bord vers Fort Boyard et nous virons pour prendre le Coureau d’Oléron par l’ouest du banc d’Amouroux deux trois bords plus tard nous passons sous le pont d’Oléron nous suivons nos pilotes qui nous guident dans l’estuaire de la Seudre

En flottille                                   Sousle pont sur la Seudre                                          Sousle pont sur la Seudre       pour arriver à La Cayenne l’entrée du canal de Marennes, passage de l’écluse et nous sommes accueillis par le Maître de port qui nous place à couple pour les « grands et Marmouset sur un emplacement propriétaire.

Le canal de Marennes                                    Le canal de Marennes                                         Le canal de Marennes

A 19h réception dans la salle de l’association APP Marennes M Jean Oger vice-président me remet le guidon de APPM je lui remets le nôtre ainsi que celui du port de Pornic. Brigitte secrétaire de l’APPM nous invite à trinquer à la bonne santé de nos associations respectives et nous dégustons le coucous qu’Edith nous a mitonner avec amour, un délice. Brigitte nous distribue une galette Charentaise par bateau pour le petit déjeuner.

Nous remercions M Placenti président, Jean Oger vice-président, Brigitte secrétaire pour leur accueille, leur extrême gentillesse.

                Jaïk aux fourneaux                          

Lundi 10 septembre

Nous louons des vélos et en début d’après-midi sous la conduite d’Alain nous roulons vers Brouage un port du XVI siècle qui a vu naître Samuel de Champlain qui est à l’origine de la Nouvelle France au Canada. Le retour vers Marennes pour 18h fut pour certain un peu long et difficile. Le Briefing préparé par Marmouset se tient dans la salle, suivi d’une dégustation d’huitres généreusement fournies par Brigitte, Jaïque fait cuire quelques mergueses et nous finissons le couscous d’Edith, le dessert des tartes aux fruits que Brigitte avait dans ses bagages. Nous nous quittons bien fatigué par cette belle journée.

                                                               A velo à Brouage A velo à Brouage

Mardi 11 septembre

Relâche à Marennes, quartier libre, escalade des 300 marches du clocher, balade à pied le long du canal ou repos sur le bateau. Briefing organisé par Ancolie dans la salle de l’APPM avec Brigitte la géniale secrétaire, Françoise et Hervé du port de Marennes nous rejoignent. Chacun dine sur son bateau demain on se lève tôt.

Le port de Marennnes vue du Clocher                                                           

Mercredi 12 septembre

Nous quittons Marennes avec regret en pensant à l’accueille royale que l’APP Marennes nous a réservé. Nous retournons sur nos traces, le canal, le pont, les cardinals, les bouées de chenal, le pont d’Oléron sous le soleil levant avec très peu de vent au départ, Eole se fait plus présent et nous déroulons le genoi et nous coupons la risée Volvo, nous tirons quelques bords pour remonter vers l’ile d’Aix. Devant Boyard ville Eole fait une petite sieste d’une heure se réveille et fait parler sa puissance, la mer est maintenant suffisamment haute pour que nous passions le seuil du port de Saint Denis d’Oléron aux environs de 16h30, suivi par Bateaubulle nos nouveaux amis de Marennes, briefing sur L’Adour super organisé par Edith.

                                                   Fort Boyard                                       

Jeudi 13 septembre

Départ échelonné suivant les tirants d’eau de 9h à 10h, avec un vent d’ouest et un ciel nuageux, de Saint Denis d’Oléron vers un mouillage pour déjeuner devant la plage de Rivedoux Mora sort de LA Rochelle et se joint à nous, deuxième départ vers Saint Martin de Ré passage délicat sous le pont de Ré  avec un vent de 17 à 18 nœuds plusieurs d’entre nous réduisent un peu la voilure pour peu de temps car le vent molli nous sommes peu à tirer des bords quelques un finissent aux moteur vent et courant de face, il ne faut pas louper la porte. L’entrée dans le port un peu chaude il est plein comme une huitre, les bateaux sont partout et dans tous les sens. Finalement tout le monde est placé, à couple en 7éme ou 8éme position. Ce soir Bleiz Mor nous invite pour le briefing traditionnel, la mayonnaise d’Alain a un franc succès. Bleiz Mor et L’Adour décident de tenter l’aventure vers Jard sur mer, le reste de la flotte fera relâche une journée.

 

Vendredi 14 septembre

Mouvements de port un peu anarchiques à l’ouverture de la porte. L’Adour sort et se met au ponton d’attente, Bleiz Mor sortira plus tard un peu avant la fermeture. Navigation un peu musclée jusqu’à Jard sur mer. Relâche pour les autres, balade à pied dans la ville et jusqu’à La Flotte en Ré pour les plus sportifs, ce soir pas de briefing restaurant pour tout le groupe.

 

 

Samedi 15 septembre

Il est 8h30 départ de Saint Martin de Ré pour rejoindre Les Sables d’Olonne, dès l’ouverture de la porte et de la passerelle Marmouset prend le large suivi par Ancolie, Mora et Ar Boulig sont retardé par un bateau sans personne à bord qui bloc les départs, le maître de port aide à la manœuvre et tout le monde et en mer. Comme d’habitude grand beau temps et un bon vent d’est nous propulse a 7 à 8 nœuds vers notre destination mais on dit que les bonnes choses ont une fin le vent molli et la vitesse chute un peu pour les premiers les derniers hissent les voiles Volvo arrivée vers 14h accueillis par L’Adour et Bleiz Mor qui ont quitté Jard sur Mer dans la matinée. Ce soir arrivée de Tiwy, c’est rare mais nous sommes sept bateaux à finir la croisière alors que nous l’avons débuté seulement à quatre. Mora à la charge d’organiser le briefing, la vedette des Affaires Maritimes en bout de ponton nous sert de desserte.

 

Dimanche 16 septembre

Départ des Sables d’Olonne échelonné de 8h30 à 9h avec un vent d’est hésitant passé la sud des petites Barges spi pour toute la flotte, à 11h chute du vent et moteur pour tous jusqu’à Porjoinville. Gracieusement nous occupons la salle sur le quai et Ar Boulig nous organise le denier briefing de cette croisière, nous en profitons pour venir avec nos provisions pour partager le repas du soir, nous rangeons et nous nous quittons regagnant chacun notre bord.

 

Lundi 17 septembre

Pour la dernière journée de navigation appareillage à 9h vers Pornic, la météo nous avait prévu un vent d’est mais il n’est pas au rendez-vous, une petite heure de moteur et le vent se lève, les spis sont envoyés le vent passe au sud est ce qui permet de conserver les spis jusqu’à Pornic ou presque.

Un petit pot de fin de croisière chez Ernesto le seul ouvert sur le port et chacun rentre chez soi après une croisière exceptionnelle.

 

Gallerie: 
Ancolie III
Bleiz Mor
La Charlotte
L'Adour
Ancolie
Un fier régatier
L'Adour
Les Baroudeurs à couple
Les Baroudeurs à couple
En flottille
Sous le pont sur la Seudre
Sous le pont sur la Seudre
Sous le pont sur la Seudre
Sous le pont sur la Seudre
Le canal de Marennes
Le canal de Marennes
Le canal de Marennes
Le canal de Marennes
Le canal de Marennes
Jaïk aux fourneaux
A velo à Brouage
A velo à Brouage
Fort Boyard
Le port de Marennnes vue du Clocher