Vous êtes ici

Croisière de remise en forme

Portrait de Dominique Vazart

Croisière de remise en forme des équipages et des bateaux

 

 

YEU-LES SABLES ( 13-17 Avril)

Lundi 13 Avril : rassemblement sur le ponton à 8h45

Sur la ligne de départ :

  • Adour ( Jaïk + Charly )
  • Ancolie III ( Danièle + Pierre)
  • Ar Boulig ( Marie-Claire + Dominique + Jacques + Patrick )
  • Bleiz Mor ( Gérard + Alain + Frédéric )
  • Issélia ( Danièle + Colette + Christian + Gérard )
  • Marmouset ( Michel + Yves )
  • Tiwy ( Matty + Philippe )

19 participants : un record !!!

 

Un petit vent d’Est facétieux éparpille la flotte dans la baie de Bourgneuf…Certains courageux hissent le spi tandis qu’Ar Boulig fait quelques tours de manège afin de retrouver l’usage de son pilote automatique mais en vain ; il y a du monde à bord pour barrer, ce n’est pas trop grave mais le skipper s’inquiète tout de même. Il fait grand soleil….

Après Réaumur, le vent abandonnant la partie, la « brise Volvo » regroupe les bateaux et les propulse à Port Joinville où nos places sont réservées au ponton d’accueil.

19 sur un même bateau pour l’apéro-briefing du soir !!! Difficile (le maximum enregistré était de 14…) Heureusement, la Capitainerie, par l’intermédiaire de Jaïk, nous propose une salle sur le port où nous arrivons à nous asseoir tous après avoir glané quelques sièges au passage. Apéro et dîner en commun : la convivialité est de rigueur, d’autant que pour finir,

nous fêtons dignement les 80 ans de Gérard Fauvelot !

Et pour demain ???? Les prévisions météo n’étant pas alléchantes en ce qui concerne le vent, nos ambitions sont à la baisse et les Sables paraissent bien loin à rejoindre au moteur…

 

Mardi 14 Avril :

Issélia reste au port pour visiter l’île d’Yeu, ainsi que Marmouset.

Tiwy est déjà parti, quand l’Adour et le restant de la flotte s’en vont vers St Gilles au moteur.

Peu après, Ancolie abandonne la partie et rentre à Port Joinville, son pilote l’ayant lâché : le virus qui attaque les Bavaria a de nouveau frappé !

L’Adour s’essaie à la voile et disparaît à l’horizon mais la pêche est bonne et la chaleur gagne : un vrai temps d’été ! A l’arrivée au port nous avons droit à une boîte de sardine offerte gracieusement par la capitainerie.

 

Briefing sur Tiwy en petit comité.

 

Mercredi 15 Avril :

Retour vers l’ile d’Yeu, à la voile ; Jaïk propose de pointer sur le phare des Corbeaux, envisageant un tour de l’ile possible si le vent se maintient. Les bateaux marchent bien, mais nous sommes partis un peu tard et, finalement, regagnons Port Joinville.

Pendant ce temps : Issélia et Ancolie (qui a pu réparer son pilote) ont gagné l’Herbaudière, envisageant de rentrer sur Pornic le lendemain, la météo se dégradant. Quand à Marmouset, il se dirige bravement vers Belle-Isle pour en faire le tour et naviguer de nuit afin de s’exercer à la future traversée de la Manche vers les Scilly ; nous apprendrons le lendemain que le vent les a lâchés en cours de route mais qu’ils se déclarent « aptes » à faire des quarts à deux, après les 100 milles parcourus en 24h.

Briefing sur Bleiz Mor : nous décidons de faire le tour de l’île le lendemain.

 

Jeudi 16 Avril :

Le temps se dégrade : soleil et chaleur disparaissent et le peu de vent aussi. Yves et Michel reviennent de leur tour de Belle-Isle, contents de leur expérience malgré le manque de vent.

Marie-Claire et Dominique partent en exploration pédestre hors des sentiers battus, munies de leur GPS respectif et regagnent presqu’à temps l’Adour pour l’apéro du soir après 12 kms parcourus.

Vendredi 17 Avril :

Une jolie brise et de belles vagues nous ramènent vite fait à Pornic mais l’été a de nouveau disparu : malgré cirés enfilés par dessus les polaires nous nous serrons sous la capote pour éviter froid et crachin.

Gallerie: