Vous êtes ici

Croisière de l'Adour

Portrait de Jacques Chauchat

Lundi 18 Mai 2015

A midi, après consultation de la météo, Jaïk décide de partir ce soir : sitôt dit, sitôt fait !

A 17h, grand départ : vent dans le nez, force 4 à 5 Ouest, fort clapot, de Pornic à l’Herbaodière.

Arrivée vers 19h, sous la pluie dans un port désert.

Mauvaise nuit sur un ponton visiteurs chahuté…

 

Mardi 19

8h : départ de Noirmoutier au moteur avec 2 ris dans GV jusqu’à Réaumur, puis génois tangoné avec 1 ris, jusqu’aux Sables dans forte houle. Pointe à 10 nds !

Pulls, polaire, cirés, hotdogs à midi.

Arrivée aux Sables  vers 16h30, très « Orangina » !

Nous avons vu 4 voiliers en mer aujourd’hui…

Ah ! Sur le 1er ponton, un Cabine Cruizer s’appelle « Moinship » ! Serait-ce un nostalgique de la voile ?

Bonne nouvelle, il y a un « Carrefour City » en face de la Mie Caline…

 

Mercredi 20

9h : départ du Quai Lherminier direction Oléron.

Grande houle par le travers, vent de N NO entre 15 & 20 nds.

Pulls, cirés, sandwichs chauds à midi.

16h : arrivée à St Denis ; Enfin une belle journée.

 

Jeudi 21

8h : départ de St Denis pour 55 miles !

Tout va bien jusqu’à l’entrée de la Gironde où nous trouvons une mer très chahutée, insoumise, tournoyant, mais heureusement, un bon vent portant.

Arrivés à 18h à Mortagne s/Gironde, tout contents de pouvoir souffler ; Hélas, le démâtage est prévu pour 9h demain matin (snif, snif….) Alors, au boulot pour le démontage des voiles, de la baume etc…

 

Vendredi 22

9h : nous sommes prêts et le démâtage se passe sans pb.

19h : départ pour Pauillac dans notre « barcasse » Y a qu’à s’accrocher.

 

Samedi 23

REPOS , Ouf…

A bientôt les amis.

24 Mai : escale à Bordeaux où nous embarquons Marie Thérèse

 

 

25 Mai : entrée dans le canal.

Le bateau se transforme en tondeuse ! Marche avt, arr, avt, arr… pour se dégager des grandes herbes ! Ca promet … Nous passons 3 écluses et la situation s’améliore.

31 Mai, arrivée à Moissac ; depuis le début du canal, nous n’avons croisé que des américains, anglais, canadiens, etc…

A Moissac, c’est le capitaine du port qui est anglais ! Heureusement, nous rencontrons des bretons d’Auray avec qui nous sympathisons. Apéros, retrouvailles dans les ports ; eux ont gardé leur mat sur le bateau, ce qui est compliqué dans les écluses.

 

 

 

Embarquement de Dominique, la sœur de Jaïk, et d’un géranium

4 Juin : Arrivée à Toulouse par les Ponts Jumeaux, l’écluse de Matabiau (9m) et le port de St Sauveur. Canicule depuis Bordeaux, débarquement de Dominique, embarquement de Didith et Chantal, apéro avec les cousins toulousains d’Edith, grande lessive, rafraichissement au jardin du Grand Rond.

Le 5 Juin, Marie Thérèse reprend ses bâtons de pèlerin pour rejoindre Blabla-Car qui la ramène vers Pornic.

Pour nous la route de la Méditerranée reprend, direction Carcassonne.

Toujours des américains, des canadiens, des australiens mais aussi des italiens ! Là, il vaut mieux les laisser passer en premier car ils occupent toute l’écluse ! Jaïk, prudent, attend qu’ils soient amarrés pour rentrer dans l’écluse… ; toujours peu de français et nous avons perdu nos bretons qui souffrent de la chaleur.

8 juin, à Carcassonne, premier orage qui ne nous rafraîchit même pas !

Dans la nuit du 11 au 12, 2 très gros orages qui, eux, nous apportent la fraîcheur.

12 juin, navigation sous un déluge. Malgré nos feux, nous croisons une grosse péniche qui reste au milieu du canal. En serrant le bord, nous accrochons un safran (perte du sabot et d’un peu de gel-cot)

 

 

 

Au revoir canal et tes petits ponts ; bonjour Méditerranée

 

                 

Dimanche 14, arrivée au Cap d’Agde, rematage

Depuis, la Tramontane nous bloque dans le port du Cap avec des rafales de force 7, 8 !

Difficile de remettre les voiles dans ces conditions, alors nous attendons ...

A bientôt les amis