Vous êtes ici

CROISIÈRE DES BAROUDEURS SEPTEMBRE 2015 LES ILES

Portrait de Michel Raveneau

Départ de PORNIC pour une fois tous ensemble et au rendez en bout de ponton ,s il vous plaît (une fois n est pas coutume...!) on déplore le report du départ d'AR BOULIG, qui essaiera de nous rejoindre au gré de nos escales. Nous partons donc à 6 bateaux: BLEIZ MOR, TYWY, ANCOLIE, MARMOUSET, MORA et notre nouvel adhérent PAPRIKA avec Charly pour équipier. Destination pas trop précise mais vers la baie de Quiberon , la destination sera confirmée en mer l 'escale se fait à LA TURBALE après bien des échanges radio sur le 77.

Paprika le petit nouveau

Après le briefing du soir et vérification des possibilités le l' escale suivante est décidée: ce sera BELLE ILE , le port du PALAIS et compte tenu des heures d' ouverture nous ne sommes pas trop pressé par l' horaire, on devra même du patienter pour l 'ouverture de l'écluse. A notre grande surprise le port se rempli très vite en cette fin de saison estivale . Il nous sera difficile de nous regrouper!

Les Poulains             Ancolie entre Belle ile et Groix

 

L île suivante est celle de GROIX que nous atteindrons à 3 bateaux; des impératifs de temps et de météo obligeant PAPRIKA à abandonner le groupe et envisager son voyage retour.... le soir nous assistons à l arrivée de Penduick VI Un jour de répit du à la météo et que nous mettons à profit pour nous dégourdir les jambes, les uns vers le sémaphore de Beg Belen, d'autres vers le trou de l'enfer ….

Vieux greement devant Groix             Pen Duick VI

Nous nous dirigeons le lendemain vers DOUELAN à 3 bateaux (TIWI est retissant aux mouillage MORA préférant filer le parfait amour sur sainte marine ), ou effectuons notre premier mouillage à l'entrée du port juste après la digue. A peine arrivé que l' on entend plus que les respirations rythmées des gonfleurs qui s’essoufflent à gonfler les annexes pour profiter à terre de cet bel après midi.

Le port de Douelan              Le port de Douelan

La destination pour la navigation suivante est fixée pour l'archipel des GLENANS l'île de Saint Nicolas et son mouillage mais pour ne pas arriver trop tôt en cette fête de Saint Nicolas (étonnant nous sommes que début septembre le 6 décembre est encore loin ...) nous décidons de déjeuner au mouillage dans la rivière du BELON avant de faire route sans vent vers Les GLENANS. Arrivant vers l archipel en fin de journée croisons énormément de bateaux en cette fin de journée qui font route sur Concarneau et les ports alentours mais arrivés au mouillage par la passe de PENFRET en évitant la tête de mort qu' on a jamais vu nous constatons que la flotte qui a investie l'île est loin d'avoir rejoint ses ports d 'attaches! Nous avons toutefois la chance de trouver des corps morts pour nous accueillir et assister à un superbe couché de soleil, bercé par les vagues d'étraves continuelles des bateaux quittant l'île....

Les Glénans le soir

Ces vagues seront vite remplacées par une houle courte et hachée qui mettra vite notre patience à rudes épreuves (avec les coups incessants de la boule de mouillage sur la coque de MARMOUSET, ne pouvant, comme BLEIZ MOR l'inviter à notre bord...) Après cette dure nuit nous amorçons notre retour en saluant «JOSHUA» flambant neuf (grand pavois oblige …!)venu au mouillage durant la nuit.

Bon vent de travers destination GROIX. Une seule envie: trouver une place au ponton et ou nous devrions retrouver nos amis d 'AR BOULIG (Jacques et Marie Claire) venus à notre rencontre. Et retrouvé TIWY Arrivé tôt dans l' après midi il fallu faire preuve de patience et de vigilance pour trouver une place sur catway. MORA et BLEIZ- MOR arrivés en milieu d'après midi et n'ayant pas de place dispos ont préférés tirer sur LORIENT. Dommage, car comme d habitude, les places ont commencées à se libérer, les Lorientais, venus passer la journée, regagnant leurs pénates … Le briefing se déroula donc par téléphone, et aucun consensus trouvé ... chacun décida donc de suivre sa route, BLEIZ MOR sur Sauzon, AR BOULIG, Port-Haligen, MARMOUSET Crouesty, etc La bonne surprise fut de voir, en fin d après midi, tous les baroudeurs affluer sur le Crouesty...

La destination suivante ne fut pas trop difficile à trouver, le mauvais temps annoncé précipitant le retour il fut décidé de rentrer en deux étapes la premiers; LA TURBALE comme à l'aller mais dans des conditions différentes, les pontons d’accueils étaient surpeuplés et d’être à couple en troisième «épaisseur», pas cool …! il a même été décidé de faire le briefing et de fêter cette fin de croisière par anticipation sur le quai ….

Le lendemain chacun ralliant PORNIC suivant son humeur, mais non sans mal d'aucun d'entre nous ayant essuyer quelques déboires avec les spi ….

Gallerie: 
Vieux greement devant Groix
Le port de Douelan
Le port de Douelan
Paprika le petit nouveau
Les Poulains
Ancolie entre Belle ile et Groix
Les Glénans le soir
Pen Duick VI