Vous êtes ici

Croisière Septembre 2014 - Cordouan

Portrait de Gérard Bonnet

Dimanche 24 août

Départ de Pornic à 9h de Tiwy et Ar Boulig. Brise volvo jusqu'à Port-Joinville.
Arrivée à 16h30.
Repas en commun avec la pêche de Marie-Claire. ​

​Lundi 25

​ ​Journée sur l’île, coup de vent​.

​Mardi 26

​ ​Départ de Port-Joinville ​pour les Sables.
Vent moyen mais mer très forte.

Mercredi 27

​journée aux Sables d'Olonnes.

Jeudi 28

Départ A 8h30 arrivée au vieux Port de la Rochelle.
Belle navigation vent moyen une heure de spi pour Ar boulig.

​vendredi 29​

​Journée à La Rochelle​.

​samedi 30

​Départ pour Ar boulig au mouillage de l’île d'Aix et rejoint par Tiwy pour remontée la Charente tout à la voile.

Dimanche 31

Journée a Rochefort.
Approche de l'Hermione.

1er septembre

Journée a Rochefort.
Ballade en vélo.

2 septembre

Départ de Pornic pour L’Adour, Ancolie, Mora, Marmouset et Bleiz mor en direction de l’Île d’Yeu.
La météo semblant favorable, sur proposition de Jaïk il est décidé de rejoindre le mouillage des « vielles » au SO de l’Île.
Un bon vent nous porte jusqu’au « bavard » puis tombe, avant de reprendre à notre arrivée sur l’île.
Le vent est bien de NE, mais une petite houle rend le mouillage un peu rouleur. Cette situation s’aggrave pendant la nuit qui s’avère agitée.

Pour Ar boulig et Tiwy descente de la Charente à la voile. Arrivée au vieux port de La Rochelle

3 septembre

Après un petit déjeuner « dansant » nous quittons rapidement le mouillage en direction des Sables d’Olonne. Nuit réparatrice au quai Garnier.

Pour Ar boulig départ de la Rochelle à 9h, arrivée a St Martin de Ré à 11h30.
Tiwy reste à la Rochelle.

4 septembre

Descente vers St Martin de Ré où nous arrivons en début d’après midi (marée oblige). Nous sommes accueillis par un sympathique petit café sur Ar Boulig qui était parti quelques jours plus tôt.
Le dîner du soir se fait sur les remparts face à un très beau coucher de soleil.

5 septembre

Départ en fin de matinée (toujours la marée) avec dispersion en deux groupes : les partisans du mouillage (L’Adour, Mora, Marmouset et Bleiz mor), vers le Martray à l’ouest de l’île ; Ar boulig et Ancolie vers les Minimes.

Bonne pêche pour Bleiz mor et mouillage très tranquille.

6 septembre

Le groupe se recompose à Saint Denis d’Oléron où Tiwy nous attend.

7 septembre

Départ matinal pour cause de seuil. Tiwy n’a pas prévu de descendre avec nous, en revanche Mora qui devait poursuivre, renonce à partir au dernier moment car Joël a fait un malaise pendant la nuit et ne veut pas prendre de risques. Le vent fait défaut. C’est donc du moteur jusqu’à Royan avec un peu de spi pour certains.

Nous voulons prudemment entrer dans le chenal par la bouée n°4, mais surprise le chenal a été déplacé vers le sud d’au moins un demi mille !

Là bas ! Je vois les bouées ...

8 septembre

Départ pour Cordouan à 8h30 pour L’Adour avec Jaïk, Edith et michel et Bleiz mor avec Alain Gérard Pierre et Danielle. Jacques et Marie-Claire restent au port. Nous sommes pris en cours de route par des grains violents. Nous commençons à douter du bien fondé de mouiller dans ces conditions. Les gardiens du phare nous confirment au téléphone qu’il n’y aura pas de visites aujourd’hui. Problème : nous n’avons pas assez d’eau pour rentrer au port de Royan! Nous décidons d’aller nous abriter à port Médoc en attendant que la marée remonte. Retour à Royan en début d’après midi.

Des skippers bien trempés...

9 septembre

Nouvelle tentative pour Cordouan, cette fois Jacques et Marie Claire nous accompagnent sur Bleiz mor avec Michel, Pierre et Danielle embarquent sur L’Adour. Aujourd’hui, c’est le brouillard qui est de la partie. Merci les cartes électroniques ! Sans elles impossible d’atteindre le mouillage, nous n’avons vraiment aucune visibilité. Nous découvrons les bancs de sable en arrivant dessus, nous ne voyons pas le phare. Le brouillard commence à se lever au moment ou nous débarquons.


Le phare apparaît...

Débarquement...


On approche...

Quelques images de ce magnifique édifice...

10 septembre

Nous engageons la remontée vers Saint Denis d’Oléron. Descente rapide vers la Mauvaise avec l’aide du courant, puis cap au nord. Nous retrouvons Mora et Joel libéré de l’hôpital de La Rochelle.

11 septembre

Nous pensions pouvoir apercevoir l’Hermione du côté de l’Ile d’Aix et remonter ensuite vers Ars en Ré. L’AIS de l’Hermione la situe dans le port de La Palice, donc invisible, les conditions de marée compliquent l’accès à Ars, les vents étant favorables nous montons en fait vers Port Bourgenay sauf Mora qui rejoint La Rochelle pour récupérer un équipier. Tiwy nous y attend après avoir un peu talonné à l’entrée du port.

12 septembre

Très petite étape rapide vers Les Sables pour permettre à Mora de nous rejoindre.

13 septembre

En route vers Port Joinville. L’Adour réalise une pêche miraculeuse de bonites, ce qui permet d’organiser un barbecue commun. Nous pouvons profiter de la salle de l’association des plaisanciers de l’Île d’Yeu pour un apéritif et un repas en commun. Les grillades sont unanimement appréciées.

14 septembre

Retour vers Pornic avec un bon vent pour remonter jusqu’au Pilier. Ensuite, c’est vent debout et courant contre ! Avec un certain panache certains s’obstinent à tirer des bords.

Mais l’heure avançant tout le monde finira sur une risée diesel !

Les 7 bateaux basés à Pornic ont participé à cette croisière ce qui mérite d’être souligné.

Enfin un pôt de l'amitié sur le port de la Noëveillard clôt dignement cette croisière exceptionnelle, avec la présence de Charly qui savourera avec nous les récits de navigation.

 

 

 

Gallerie: